Rectify_S1“Je n’ai pas encore bien compris comment marche ce monde.”

En été, je profite de la pause pour découvrir de nouvelles séries. Souvent des séries sur lesquelles je suis passée ou alors des miniséries dont le format me permet de vite accrocher et décrocher d’ailleurs. Rectify fait partie des séries que j’ai découverte cet été.

Après 19 années passées en prison pour viol et meurtre, Daniel Holden (Aden Young) est finalement disculpé grâce à des analyses ADN. De retour dans sa ville natale, cet homme, qui n'avait que 18 ans lorsqu'il avait été emprisonné et condamné à mort, tente de se reconstruire une nouvelle vie. Pas évident quand ton entourage te considère toujours comme un criminel et qu'on a passé ces dernières années à attendre la mort !

 

 

 

Le rythme de la série est assez lent mais l’accent est surtout mis sur les émotions et les personnages. Est-il coupable ou pas ? L’enquête est présente mais reste légère, en toile de fond. Ce n’est pas vraiment ça qui compte. L’acteur principal, que je ne connaissais pas, Aden Young est formidable dans ce rôle, tout en nuance, tout en retenu. Bien qu’il raconte peu sur son séjour en prison, le spectateur découvre sa vie à travers des flashbacks. Tout le monde n’accrochera pas à cette série, j’en suis consciente, mais elle vaut vraiment la peine d’être découverte.

10 nouveaux épisodes ont été commandés pour une diffusion en 2014.