Septembre rime souvent avec rentrée scolaire, mais c’est aussi pour les sériephiles, le moment de découvrir de nouveaux projets. J’ai donc regardé quelques pilotes, afin de voir ce qui été arrivé sur les chaines.

NBCs-Ironside

Ironside : J’aime beaucoup Blair Underwood, notamment pour ses rôles dans “Sex & the city” ou dans “Dirty Sexy Money” et c’est malheureusement un acteur que l’on ne voit que trop peu. En voyant la bande-annonce, je me suis donc intéressée de plus près à cette série. On y suit le personnage de Robert T. Ironside, policier, qui s’est retrouvé en chaise roulante suite à une fusillade. L’handicap du personnage est le point d’intérêt, le seul ?, de la série. Pour le reste, du vu et déjà vu. Les personnages ne m’intéressent pas et malgré avoir vu les deux premiers épisodes, je n’arrive pas à accrocher… Tant pis. 

suits

 Suits : ok je l’avoue, Suits n’est pas une nouveauté. Elle en est déjà à sa 3e saison, mais ce n’est que maintenant que je la découvre. Bouhh ! Honte à moi ! Après avoir vu de nombreux amis à moi vanter les mérites de la série, je me suis lancée. Et c’est vrai que j’ai de suite accroché. C’est une comédie judiciaire. Nous sommes loin du déjanté d’Ally McBeal mais la série a tout de même quelques côtés d’humour. Mike Ross (Patrick J. Adams) se fait embauché par une firme d’avocat via le très séduisant Harvey Specter (Gabriel Macht). Le problème, il n’a aucun diplôme en droit, la solution ? Il est intelligent et doté d’une mémoire eidétique. En gros, c’est la faculté de se souvenirs d’une grand quantité d’images, de sons dans leurs moindres détails. Forcément ça aide ! 

 

the-crazy-ones-tv-guide

 

The crazy ones : après l’échec de Ringer, l’an dernier, j’étais impatiente de découvrir la nouvelle série de Sarah Michelle Gellar. Associé à Robin Williams, j’ai croisé tous les doigts pour que la mayonnaise prenne. Le pilote était un peu poussif, Robin Williams en faisait trop et devenait vite agaçant, mais il y a avait déjà un potentiel. Dans le deuxième épisode, c’était déjà beaucoup mieux. Les personnages sont un peu clichés mais ça marche et on se surprend à rire plusieurs fois par épisode. La série a déjà bénéficiée d’une saison complète.

Super fun night : Je n’avais vu aucune promo pour la série, mais c’est la présence de Rebel Wilson qui m’a convaincu de tenter le coup. Si vous avez vu “Pitch Perfect”, vous connaissez le potentiel comique de la jeune femme. J’ai regardé les deux premiers épisodes et pour être honnête, je ne suis pas encore sûre d’aimer la série. Il y a quelques gags marrant, mais beaucoup tombent à plat… Je pense que je vais garder la série pour les soirs où je ne saurais plus rien regarder.

NBCs-The-Blacklist

The black list : un de mes gros coups de cœur de la rentrée ! Un mot, un acteur : James Spader ! Je l’avais beaucoup aimé dans “Boston Justice”, sans vraiment suivre la série dans son intégralité. J’aime la tension sous-jacente des épisodes, le personnage de Spader sait beaucoup de choses, mais il est difficile à percer. Il s’est rendu au FBI à une seule condition, travailler avec la jeune profileuse XXX. Pourquoi ? Quel est leur lien ?

Voilà déjà quelques unes des nouveautés que j'ai testé ces derniers mois. IL y en a encore d'autres, mais elles feront l'objet d'un autre post.