pen-writing

Parmi mes envies pour cet été, figurait le désir (le besoin ?) de me remettre à écrire. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré inventer des histoires, des personnages. Enfant, nous créions régulièrement des mangas en famille, ado, j’avais ma propre websérie publiée sur le net. Maintenant, à l’âge adulte, l’écriture reste une grande partie de mon travail, mais je n’arrive plus à coucher des mots sur le papier juste pour plaisir.

Je dois bien avouer que cela me manque.

Le plaisir d’un stylo qui glisse sur le papier, de lignes remplies dans un beau carnet, de nouveaux mondes qui s’ouvrent à moi.

Je connais les raisons de ce “writer’s block”, syndrome de la page blanche. Je les connais, je les aie identifiées grâce à de nombreuses lectures, mais je ne parviens pas à les corriger. Pour relancer la machine, je me suis offert deux bouquins, découverts chez Waterstone à Bruxelles.

livre2livre1

Il y avait tout un rayon qui n’attendait que moi ! J’ai eu du mal à me décider sur les exemplaires que je voulais prendre, je voulais tous les acheter. Mais ce n’est pas raisonnable parce que je n’aurais pas le temps de tout faire et que je ne veux pas d’un énième bouquin qui encombre mes étagères. (Merci Marie Kondo)

J’ai déjà commencé à écrire dans “Ready, set, novel” et je dois avouer que j’ai déjà une bribe d’idée qui commence à germer. Je vous en parlerais sans doute plus tard.

Quoi qu’il en soit, si vous avez besoin d’un cahier de vacances, ces deux bouquins sont d’excellents choix qui devraient plaire à la majorité. Je vous ferai une review plus précise lorsque j'aurais déjà fait quelques exercices.